Votre Planning partout, à tout moment


Planilog : L'intérêt constant des grands comptes et marques pour Planilog-Web-APS
Une équipe orientée vers l'innovation

imagePlanilog a été fondée en 1992 et compte des milliers d'utilisateurs dans le monde à très faible coût d'utilisation. Pour en savoir plus sur notre Business Model, merci de consulter Wikilog. Planilog a un historique d'expertise autour du Web-APS. La création d'une solution d'ordonnancement et de planification sous contraintes relève d'une expertise pluri-disciplinaire. Denis Rothman a mené des recherches exhaustives qui sont devenues des solutions opérationnelles largement distribuées sur le marché grâce aux méthodes de gestion de Catherine Lemaire.

 La combinaison entre cette recherche et cette gestion a apporté et apporte des applications concrètes à bien des grands comptes dans de multiples secteurs. La démarche de recherche de Denis Rothman pour aboutir à des solutions concrètes gérées par Catherine Lemaire s'est faite en cinq générations de produits.

La première étape est de savoir modéliser mathématiquement des règles d'expert qui relèvent à la fois d'éléments objectifs mais également d'éléments intuitifs. Une démarche d'analyse de type Bayes a été menée entre 1980 et 1982. Le champ d'application était autour de systèmes traitant du langage naturel. 

Ces travaux ont abouti au dépôt d'un brevet le 28 décembre 1982 sur un apprentissage statistique d'une langue modélisé dans un des premiers logiciels et ordinateurs du marché. Ce brevet, numéro national  82 21890, a bénéficié d'une sélection nationale par le Ministère de L'Industrie en 1984  qui a validé la publication 2 538 584 en effectuant une promotion médiatique importante sur le plan national.

Grâce à cette notoriété, des liens ont pu se tisser entre différents acteurs non marchands et marchands :  par exemple Paris-Sorbonne I (dispense de cours et recherches appliquées),  le Commissariat à l'Energie Atomique (CEA) (base de données intelligentes), IBM, Apple ainsi que bien d'autres institutions et entreprises.

De 1985 à 1990, les applications se sont multipliées. De multiples grands comptes ont commandé des études stratégiques et/ou des solutions opérationnelles. Un exemple est donné pour chaque étape. 

La première application concrète a été l'automatisation d'une formation linguistique à travers une approche de système expert multi-médias. Un logiciel nommé "New Horizon" a été  publié par Apple à son catalogue dès la distribution des premiers ordinateurs. Le système contenait une base de règles, un moteur d'inférence, une interface de capture des signaux en entrée des utilisateurs et proposait automatiquement les formations adéquates pour chaque stagiaire.  Le système comprenait un parc multi-média complet y compris un robot téléphonique de formation à distance.  La société LVMH a largement utilisé le système complet pour de multiples cadres de l' entreprise. 

La deuxième application du savoir-faire en systèmes experts a connu un  débouché industriel significatif avec la société AIRBUS(division Aérospatiale). La complexité des règles du système expert s'est enrichie de l'apport nouveau de la logique combinatoire. L'ajout de la logique combinatoire a fait l'objet d'une recherche approfondie de toute la théorie existante. Une voie a été trouvée qui a utilisé l'approche Bayes de la première application en ajoutant des théories de Lofti Zadeh, entre autres. A ce stade, la solution entrait dans la catégorie de l'Intellligence Artificielle (IA)

La troisième application s'est appuyée sur l'approche probabiliste (Bayes) de la première, de la logique combinatoire et floue(Lofti Zadeh) de la deuxième en y ajoutant un nouveau modèle : la propagation contrainte. Le projet a été financé par IBM et déployé au sein du groupe Bayer( la filiale Agfa). Le projet a été réalisé par Denis Rothman en Programmation Logique en utilisant des clauses de Horn pour le calcul propositionnel et un moteur d'inférence pour produire les arbres de propagation contrainte. Les gains en matière première obtenus par le projet par le client ont ouvert la voie à une commercialisation durable du modèle. Les études d'Henri Poincaré ont facilité la modélisation de l'approche stochastique d'un des modules de la solution.

Une quatrième application s'est concrétisée entre 1992 et 1994 au sein de la société Planilog. A ce stade, en s'appuyant sur le modèle théorique des trois applications précédentes, Denis Rothman a écrit un premier moteur d'inférence pour une solution de propagation contrainte en C++ sous Unix ayant pour objectif d'optimiser la consommation matière de la société PROMOD pour l'ensemble de sa production. Les gains ont été significatifs pour le client.

La cinquième application, la cinquième génération, se fondant sur les 4 précédentes, a été réalisée par Denis Rothman entre 1995 et 2000. Par une étude approfondie de transductions (cf Simondon) des modèles précédents, une application générique de planification sous contraintes pour l'industrie a vu le jour. Il s'agissait maintenant, dans un seul APS (Advanced Planning System) de réaliser en C++ un système expert pouvant traiter les problématiques de toutes les industries : mécaniques, meubles, électroniques, aéronautiques, textiles, pharmaceutiques.  La clientèle est constituée d'acteurs nationaux (CAC 40 et rangs 1, 2, autres) et internationaux.

En s'appuyant sur l'ensemble des recherches des générations précédentes, Planilog-APS aujourd'hui est un produit de la cinquième génération s'appuyant sur de multiples réussites en termes de gains de productivité et d'achats. Nos modules de logiciel d'ordonnancement, logiciel de planification, logiciel planning reposent sur ce modèle APS abouti et éprouvé par de multiples grands comptes et marques de prestige.

Pour en savoir plus, consultez notre site !

Toute notre expertise est désormais concentrée en une application standard
Seules les solutions simples et rentables fonctionnent



Ce site est listé dans la catégorie Logiciels de gestion : Logiciels de gestion de planning de l'annuaire Actualités referencement O. Duffez et Les actualités du Dicodunet

image


image